Vote seuilLe CNEA réuni le 16 avril 2019 a rejeté les nouvelles grilles horaires d’enseignement entraînant une augmentation des seuils de dédoublement. Après des échanges préliminaires provoqués par la volonté du SNETAP-FSU de bloquer la tenue de l’instance, la DGER a déplacé, après une heure trente de débats informels, le CNEA au sein des locaux de la DGER. L’exercice démocratique tant redouté a donc eu lieu et le vote est tombé. Les propositions de la DGER ont été rejetées par 15 voix contre 12. Le SGEN-CFDT a été le seul syndicat du public à voter pour les augmentations de seuils.

inter seuilMODIFICATION / SUPPRESSION DES SEUILS DE DEDOUBLEMENTS NOUS NE CAUTIONNONS PAS CE CHOIX NÉFASTE POUR NOS ÉLÈVES ET NOS ENFANTS
Monsieur le Président du CNEA, Monsieur le Directeur Général, La CGT-Agri, FO-Enseignement agricole, la Fgta-FO, la Fnaf-CGT, FO-Mfr, SUD Rural-Territoires, le Sea-UNSA, le Sneip-CGT, le SPELC-Agro, le Snec-CFTC, le Snetap-FSU, et la FCPE ont décidé de ne pas siéger à cette réunion du CNEA.  Nos organisations, représentent 74 % des personnels de l'enseignement agricole privé et public et une large partie des salarié·es et parents d'élèves. Elles entendent, par ce boycott, dénoncer et s'opposer à votre modification arbitraire des grilles horaires de toutes les classes de la 4ème aux BTSA, ayant pour but l'augmentation des seuils de dédoublement.

RDV

Blocage cteaTOUTES LES OS ( FO ,UNSA, SNETAP ,CGT )  sauf la CFDT bloquent le CNEA au Ministère de l'agriculture  ce mercredi 18 avril avec le slogan suivant.
REFORMES APPRENTISSAGE ET PROFESSIONNELLE
6000 EMPLOIS EN DANGER
      DANS NOS CFA CFPPA

Nous souhaitons une mobilisation de tous les agents pour le 22 mai

depr

La loi Sauvadet prendra fin le 12 mars 2018. Il reste donc encore quelques mois pour organiser des concours de recrutement "réservés" dont les arrêtés doivent être publiés avant le 12 mars 2018 (les épreuves pouvant se dérouler plus tard). Les concours réservés pour cette nouvelle session, ouverts en 2017 et jusqu’en 2018 portent sur une affectation en 2018. Le ministre a annoncé 250 postes ouverts (pour le ministère et les opérateurs) inscrits au budget 2018 pour cette nouvelle session.

L’objectif du groupe de travail déprécarisation avec l’administration et les organisations syndicales a été d’examiner les questions sur le déroulement de cette nouvelle session de concours et d’étudier la répartition proposée par l’administration de la plus grosse partie des 250 postes par corps (l’administration n’ayant pas encore tous les retours des opérateurs).

 

                           sniteat